Le nihilisme jubilatoire ?

Qu’est-ce que le

Nihilisme jubilatoire ?

« JE DOUTE DONC : JE NIE »

 » LE XXI ème SIECLE SERA NIHILISTE OU NE SERA PAS « 

AINSI PARLAIT LE DALAï DADA

QU’EST-CE QUE LE NIHILISME JUBILATOIRE ?

C’est l’un des systèmes philosophiques inventés par l’homme . Le nihilisme, du verbe « nier », tient sa particularité du rejet des autres systèmes dogmatiques. Le nihilisme ne propose pas de modèle, c’est plutôt une attitude. C’est le renoncement à peindre le monde. Un nihiliste est un penseur, moqueur, terrassé par le doute, qui nie la possibilité à l’être humain de résoudre l’énigme dont il est issu. Quant à l’au delà… Il le laisse au delà… C’est donc curieusement une pensée construite de dérision et d’auto-dérision n’empêchant nullement une certaine créativité et surtout un solide sens de l’humour (noir).
La pensée nihiliste revendique des actes de rébellion contre les certitudes de toutes sortes. Accusée de « négativisme » elle a été pourchassée impitoyablement de tout temps. C’est vrai qu’elle est négative sur le fond, comme l’est l’existentialisme vis à vis de l’idéalisme, mais elle n’interdit pas de s’investir (« il faut bien passer le temps » MARCEL MARIEN). A mon avis le nihilisme ne s’oppose pas à un code moral, au contraire, il le revendique comme garde-fou, ce qui le diffère complètement  des dérives anarchistes terroristes.

Pour ma part, je le proclame « jubilatoire », car il promeut, à l’instar du Bouddhisme : la délivrance d’une certaine forme de souffrance (auto-souffrance).

« QUELLE CASCADE DE CACADES ! » TRISTAN DADA

Attention : Tout ce qui est sur ce site est en copie libre, à condition de le faire à titre gratuit.

Pas d’incorporation dans un ouvrage payant. Merci !

Publicités